L’économie de partage 

 

Ce nouveau modèle économique repose sur une société du partage qui vise à créer de la valeur en favorisant l’utilisation collective des objets et la consommation collaborative entre usagers.

Mettre ses objets en commun n’est pas nouveau. Au XIIIe siècle déjà, les équipements agricoles étaient partagés, parce que les travailleurs de la terre avaient juste besoin d’utiliser ces objets, mais n’avaient pas besoin forcément de les posséder. Les outils agricoles appartenaient donc à la collectivité.

 

Aujourd’hui, dans une société de consommation, la plupart des gens ont une perceuse à la maison. Selon le site Les Affaires, une perceuse n’est utilisée que 12 minutes par son propriétaire durant le cycle de vie de l’objet. La perceuse n’est pas le seul exemple. L’appareil à raclette n’est sorti de nos placards qu’une à deux par an. La tente de camping ne voit la lumière du jour que deux ou trois fins de semaine par année.

 

Selon le spécialiste de l’économie de partage Jonathan Parent, au Québec, la valeur des objets peu utilisés par foyer se situe entre 6 000 et 7 000 $. C’est énorme. Vos dépenses sont loin d’être optimales ! L’économie de partage peut remédier à cette perte de valeur et vous faire gagner des milliers de dollars par année.

 

Vous avez probablement déjà contribué à l’économie de partage. Vous avez sûrement déjà utilisé des services de covoiturage ou de location de logements entre particuliers. Selon une étude publiée en mai 2018 par Statistique Canada,  les Canadiens ont dépensé 1,3 milliard $ entre le mois de novembre 2015 et le mois d'octobre 2016 en services de transport entre particuliers et de location de logement privé.(1)

 

Louercestmieux apporte une nouvelle offre innovante à l’économie de partage en vous offrant un service de location d’objets entre particuliers.

 

Louercestmieux.ca est une plateforme simple qui place la sécurité et la confiance au centre de l’économie de partage. Grâce à cette plateforme, vous remboursez vos objets en seulement une quinzaine de locations et au-delà, vous ferez du profit.

 

De plus, vous ferez partie d’une communauté qui se préoccupe de l’éthique environnementale.

 

(1) L'économie de partage, une affaire de 1,3 milliard $ au Canada, les Affaires, 28 février 2017